Déc 2, 2015 in Général

Dans la nuit du 13 novembre, notre Pays a été frappé par la barbarie et la folie terroriste. 130 morts, plus de 300 blessés, le bilan est terrible.

En s’attaquant à notre jeunesse, dans une salle de concert, sur les terrasses de café, ou aux abords d’un stade, les terroristes ont voulu ébranler tout notre modèle de société.

Partout en France et dans le Monde, des rassemblements et des hommages ont été rendus aux victimes et à leurs proches en deuil. Le jeudi 19 novembre, et malgré un horaire (imposé pour des raisons de sécurité) qui n’a pas permis à tous ceux qui souhaitaient être présents de se libérer, des milliers d’hommes et de femmes se sont rassemblés à Mont de Marsan. Cet hommage, que nous avons souhaité digne et simple, a été marqué par le discours de Nathan, 17 ans et élève au lycée Despiau, représentant la jeunesse de notre pays.

Le Président de la République et le Parlement ont décrété l’état d’urgence. D’importants moyens et de nombreuses mesures verront le jour en France, mais aussi dans les Landes et à Mont de Marsan. L’ensemble des services municipaux et communautaires s’y adapteront et se tiendront à la disposition de l’Etat pour leur mise en œuvre.

A notre niveau local, nous ne pouvons bien évidement pas influer directement sur un conflit qui dépasse largement toutes les frontières des Etats et des continents.

Mais nous pouvons et nous nous devons de préserver ce qui nous est le plus cher et le plus précieux : notre capacité à vivre ensemble.

C’est cette capacité qui fait notre force, et tout particulièrement ici à Mont de Marsan et dans le Marsan où l’amour de la vie, la solidarité, l’amitié, la chaleur humaine, l’accueil, la culture et les valeurs humanistes ne sont pas que des mots.

Les tentations de repli et de suspicion seraient les pires réponses à apporter au drame que nous traversons. Notre territoire est riche de son tissu associatif formidablement varié et ouvert. Cultivons le, car plus que jamais nous devons nous tourner vers les autres. Plus que jamais nous devons donner des repères, des valeurs fortes et un cap à notre jeunesse parfois désorientée par ce monde rude où elle ne comprend pas toujours bien comment s’inscrit son avenir.

J’ai confiance en vous pour qu’ensemble et unis nous soyons à la fois vigilants et attentionnés, mais aussi déterminés à défendre notre République et notre démocratie.

Faites suivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Veuillez renseigner les champs marqués *