Oct 22, 2009 in Général, Landes, Politique

“Malversation électorale“, “achat de voix“… Je ne pensais pas que Henri Emmanuelli s’abaisserait à employer des propos clairement diffamatoires à mon égard et à celui des élus de la Communauté d’Agglomération du Marsan.

Cela a au moins une signification : je dérange le bon fonctionnement de la baronnie qu’il a créée et qu’il entretient dans les Landes depuis 30 ans.
Il ne m’intimide pas, et j’entends continuer à jouer pleinement mon rôle d’élue de la République dans la vie politique locale.

Jusqu’à présent, nous avons toujours travaillé en bonne entente avec le Conseil général des Landes, et je n’imagine pas une seconde que le Département et son président ne continuent pas à travailler avec nous au développement de l’Est des Landes.


Or, régler les problèmes récurrents et exponentiels de trafic et de sécurité sur la rocade de Mont de Marsan en est un facteur déterminant. M. Emmanuelli le sait et, contrairement à ce qu’il sous-entend, j’ai déjà eu l’occasion de l’y sensibiliser. Bien entendu, je le rencontrerai à nouveau à ce sujet, autant de fois que nécessaire.

Faites suivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Veuillez renseigner les champs marqués *