Oct 14, 2010 in Général, Politique, Société

Plusieurs amendements ont été introduits à la surprise générale dans le projet de loi sur les retraites sur la médecine du travail. Ces amendements soulèvent une vive inquiétude des professionnels de la santé au travail et ont fait l’objet de critiques acerbes du Conseil National de l’ordre des médecins qui estime que l’indépendance du médecin du travail est mise en cause.

Nous ne pouvons laisser peser sur la médecine du travail le risque de sa perte d’indépendance, et le dépôt « surprise » de ces amendement soulève deux questions :

  • Pourquoi avoir introduit de tels amendements amalgamés aux projet de loi sur les retraites déjà très complexe ?

La médecine du travail mérite un débat et une loi spécifiques traitant en globalité ce secteur essentiel de santé publique. Et cela ne devra pas se faire en catimini mais nécessitera une concertation avec les représentants de la profession, les représentants des salariés et des entreprises.

  • Pourquoi en jouant sur quelques mots faire craindre une perte d’indépendance de la médecine du travail ? 
Certes la médecine du travail est financée par les employeurs mais le médecin du travail doit rester totalement indépendant dans les actions qu’il doit mener dans les entreprises et auprès des salariés.

Ce n’est que dans ces conditions qu’il pourra assumer sa mission c’est à dire faire en sorte que l’environnement du travail soit sécurisé au maximum vis à vis de la santé des salariés et ainsi limiter maladies professionnelles et accidents du travail qui pénalisent le fonctionnement des entreprises. L’indépendance du médecin du travail est le garant d’un résultat gagnant pour tous.

À l’heure du débat sur la pénibilité des emplois, sur le sentiment croissant de souffrance au travail et sur la nécessaire adaptation du monde de l’emploi aux seniors, un vrai débat serein, apaisé et constructif sur la médecine du travail et plus largement la santé des salariés est plus que jamais nécessaire.

Faites suivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Veuillez renseigner les champs marqués *